Info

Artiste visuel
Montréal, Québec, Canada

Galerie Nicolas Robert

CV : FR / ENG

STATEMENT

I am interested in the reflective function that inheres in specular and photographic images, and in their ability to evoke virtual spaces. In recent years, I have used mirrors and large-scale photographic prints as a device for breaking up the architectural volumes of exhibition spaces. My photographic installations attempt to deconstruct these spaces, to reveal them as mise en abyme. Thus sculpted with new hollows and multiple surfaces, the spaces of my interventions become the locus of a truly upended reality, a virtual space of indeterminate boundaries into which the body is inscribed by mental projection.

Worked into the architecture of the spaces they occupy, my photographs create illusions that break through the walls, unlocking virtual mazes and passageways. For those who give themselves over to it, these spaces afford a contemplative experience, free of representation, that allows one to imagine what may be discovered beyond the image. Traversing these insubstantial gateways of graduated light enable viewers to revolve into a world of their own, a reflection of their own psyche.

Themes that I have explored in my recent work and that I wish to develop further in this upcoming research are trompe-l’oeil and illusion, the maze as a place of self-discovery, the symbolism of the mirror, virtual space, mise en abyme, and diachronic temporality.

- CC

 

 

 

DÉMARCHE

Je m’intéresse à la fonction réfléchissante inhérente aux images spéculaires et photographiques, ainsi qu’à leur pouvoir d’évocation d’espaces virtuels. Lors des dernières années, j’ai utilisé des miroirs et des photographies imprimées en grands formats comme dispositifs de découpage des volumes architecturaux des lieux d’expositions. Par mes installations photographiques, je cherche à déconstruire ces espaces pour les dévoiler dans une perspective de la mise en abyme. Ainsi sculptés de leurs nouvelles cavités et de leurs multiples surfaces, les lieux de mes interventions deviennent l’endroit d'un véritable basculement du réel; un espace virtuel aux confins insoupçonnés où, par le truchement de la projection mentale, le corps est appelé à s'inscrire. 

S’intégrant à l’architecture des lieux que j’investis, mes photographies en trompe-l’œil transpercent les cimaises, creusent des dédales et des passages virtuels. En s’y abandonnant, ces espaces offrent une expérience de contemplation qui s’affranchit de la représentation, nous permettant d’imaginer, par-delà l’image, ce qu’il peut y avoir à découvrir. La traversé de ces entrées éthérées, tout en dégradé de lumière, permet au regardeur de basculer dans un monde n’appartenant qu’à lui même, reflet de sa propre psyché. 

Le trompe-l’œil et l'illusion, le labyrinthe comme lieu de quête de soi, le symbolisme du miroir, l'espace virtuel, la mise en abyme et la temporalité diachronique sont autant de thématiques abordées dans mes œuvres récentes et que je continuerai d’approfondir lors de mes recherches à venir. 
- CC

 

Remerciements / Thanks

Conseil des arts du Canada, Conseil des arts et des lettres du Québec, British School at Rome, Kunstsammlung des Landes OÖ, La Délégation du Québec à Rome, Centre Sagamie, Atelier M. Séguin, Galerie Nicolas Robert, Centre Clark, Circa art actuel, Centre Diagonale, Plein sud, Action Art Actuel, Espace art actuel, le Sabord.